Le repiquage

Syndicat d'initiative Nafraiture - Orchimont

  • Le repiquage
  • Après 70 à 80 jours, les plants atteignent 6 à 8 feuilles et plus ou moins 10 cm. Ils sont prêts à mettre en terre. On les enlève des couches précautionneusement, un à un, et on les range dans des caissettes ou des paniers pour le transport vers la plantation.
  • Pour obtenir chaque année une bonne récolte, la préparation du sol a son importance. Dès septembre, après l'enlèvement des plants, un labourage a lieu après épandage de fumier. Dans les grandes plantations, un apport d'humus sous forme d'engrais vert est préconisé. Les additions d'engrais chimiques doivent être dosées car trop d'engrais azotés donne un goùt âcre et une odeur nauséabonde au tabac. Les produits chlorés, eux, empêchent la combustion normale tandis que trop de fumier altère le goùt et l'arôme.
  • Un deuxième labour suivi du hersage et du roulage, en mars, prépare le terrain en vue du repiquage qui débute fin mai pour se terminer en juin. Les tabacs sont plantés suivant un quadrillage réalisé au moyen d'un râteau à 4 dents dont les espacements sont, le plus souvent, de 50 cm d'un côté et 55 cm de l'autre, 26.000 plants couvrent une surface d'un hectare. En général, ce sont les femmes qui repiquent les tabacs. Elles sont à genoux et utilisent un plantoir. Plus tard, on emploiera une machine à planter.

Fusce mauris

Mauris ligul

  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare venenatis diam stique
  • Posuere dgio vulputate hender
  • Donec leout sestibulm posuer
  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare ve nenatis stique soda
  • Posuere dgio leout vulputate
  • Donec leout posuer sestibulm

Turpis ante

  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare venenatis diam stique
  • Posuere dgio vulputate hender
  • Donec leout sestibulm posuer
  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare ve nenatis stique soda
  • Posuere dgio leout vulputate
  • Donec leout posuer sestibulm