Les semis

Syndicat d'initiative Nafraiture - Orchimont

La préparation des semis

Sous nos latitudes, les semis doivent être faits sur couche, sous chassis. Les gelées de la fin mars, période idéale des semis de tabac, seraient néfastes aux plantes importées de pays au climat plus favorable.

Dans la vallée de la Semois, la préparation des couches est réalisée suivant une technique bien particulière qui consiste :

à étaler un lit de 10 cm de feuilles mortes récoltées dans les sous-bois: cet apport de feuilles protégera contre l'incursion des taupes et constituera l'humus indispensable;

à couvrir la couche de feuilles avec du fumier sur une épaisseur de 5 cm;

à étendre les résidus du tamisage du terreau constituant. le contenu des couches des années précédentes et à damer régulièrement ces trois lits par piétinement.

La préparation de la surface d'ensemencement est plus délicate puisque la nécessité de stérilisation entre en ligne de compte. Le tabac est une plante délicate sujette au blanc ("faux mildiou" ) , maladie cryptogamique très néfaste par temps humide et chaud. Pour se débarrasser des germes pathogènes, des larves de taupins et des oeufs de limaces, le terreau tamisé est recuit à la température d'environ 70°, sur un foyer au bois surmonté d'une tôle d'environ 3 m2.

La finition de la couche consiste à étaler le terreau recuit sur une épaisseur de 10 cm et à égaliser soigneusement la surface.

Les semis

Les graines récoltées dans la plantation de l'année précédente sur quelques spécimens sélectionnés pour leur vigueur et les qualités que l'on désire perpétuer, sont soumises à une pré-germination en local chauffé, avec les moyens du bord :

assiettes creuses ou bocaux de verre à confiture contenant du terreau fin recuit, à la surface duquel on répand un dé à coudre de graines pour 4 m2 de semis;

lame de verre à la surface du récipient pour éviter la dessiccation, les graines étant mises à germer sur la tablette de la cheminée de la cuisine où la température est élevée et constante.

Lorsque les graines présentent un point blanc, indice de germination, elles sont mélangées uniformément à du terreau fin et recuit. On sème l'ensemble dans la couche, à la volée. On tasse alors les semis à l'aide d'une planchette. Ce procédé donne une surface unie et favorise l'enracinement. Les semis sont recouverts d'une mince épaisseur de terreau et arrosés copieusement.

Les couches à tabac sont couvertes de vitraux que l'on soulève en cas de forte chaleur ou lorsque les plants sont trop grands ou que l'on recouvre de toile de jute quand le soleil luit.

Les soins à apporter aux semis doivent être vigilants. Les arrosages sont répartis suivant les caprices météorologiques. Les sarclages manuels sont fréquents. Le terreautage est nécessaire pour favoriser l'enracinement superficiel de la plante.

Fusce mauris

Mauris ligul

  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare venenatis diam stique
  • Posuere dgio vulputate hender
  • Donec leout sestibulm posuer
  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare ve nenatis stique soda
  • Posuere dgio leout vulputate
  • Donec leout posuer sestibulm

Turpis ante

  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare venenatis diam stique
  • Posuere dgio vulputate hender
  • Donec leout sestibulm posuer
  • Sestibulum iacgulis sodales
  • Ornare ve nenatis stique soda
  • Posuere dgio leout vulputate
  • Donec leout posuer sestibulm